"Lilith la noire, première femme d’Adam, libre de toute éternité, insoumise et dangereuse."

lilith-succubes-kali-la-noire-http eden-saga.comfrmythologie-hebraique-talmud-zohar-leila-isis-vierge

—————–

Lilith la Noire, première femme d’Adam, est libre et indépendante. Elle n’a pas été formée avec une de ses côtes, comme Eve la soumise…

D’une âme de guerrière, farouche et téméraire, Lilith affronte le Diable dans ses enfers et Dieu dans son paradis avec le même aplomb, le même élan du coeur et la même indifférence. On la représente sous de multiples traits, comme ceux de Kali, autre déesse Noire du panthéon indien…

Les filles de Lilith sont libres et indépendantes. Elles affrontent la vie avec courage et la mort avec insoumission. Endurantes, effrontées, elles sont sur les barricades et non derrière pour soigner les blessés…(Extrait de l’article réalisé à partir des recherches d’Elisande:

————–

Article ci-dessous, réalisé à partir des recherches d’Elisande :

« Je suis Lilith la noire, première femme d’Adam, libre de toute éternité, insoumise et dangereuse. Mon étreinte transforme mes amants en esclaves sans volonté. Je consomme les mortels comme les dieux et leurs anges. On m’appelle aussi l’insatiable. »

Première femme d’Adam, avant Eve, Lilith n’est pas issue de lui, mais son égale et à ce titre, insoumise. Depuis quelques décennies, elle est devenue une figure de proue du féminisme et des homosexuelles. C’est en Assyrie qu’on trouve la première trace du mythe de Lilith, notre mère obscure. « Sous de multiples apparences, à la fois séductrice et envoûtante, vampire ou succube, mais toujours effrayante, on la montre comme une superbe femme nue, parée d’une longue chevelure ondoyante.

« Les deux premiers partenaires humains furent Adam et Lilith, ils avaient été créés de manière à répondre à un désir manifeste du Créateur : il y aurait égalité de droits entre l’homme et la femme. La tradition talmudique affirme même qu’ils avaient été créés unis par le dos.

Entre Adam et Lilith, un conflit naquit bientôt sur la manière dont ils feraient l’amour – quelles seraient les positions respectives de l’un et de l’autre ? Ce qui reflète les prétentions à la suprématie sociale. 
Lilith contesta les revendications de son mari à être le chef de famille, faisant ressortir l’équivalence de ses droits au sein du couple, vu les conditions de leur création. Adam refusa d’en démordre, s’affirmant le seul maître. La situation ne fit que s’aggraver.

Lorsque Lilith se fut rendue à l’évidence que l’entêtement d’Adam était sans espoir, elle se résolut à l’ultime démarche possible : elle invoqua le nom de l’Ineffable.

Elle reçut alors miraculeusement des ailes et s’en fut par les airs hors du Jardin d’Eden. Le cœur brisé, Adam implora le Tout-Puissant : « Maître du monde, la femme que Tu m’as donnée s’est envolée ! » Le Créateur, ému de la détresse d’Adam, envoya trois anges, Snwy, Snsnwy et Snglf, à la recherche de Lilith afin de la persuader de retourner à son foyer auprès de son mari. Lilith ne voulut rien entendre, même après que les anges lui eurent rapporté la sentence du Seigneur :

elle mettrait au monde de nombreux enfants et cent de ses fils devraient mourir chaque jour.

Désespérée par l’effroyable cruauté du châtiment, elle veut se jeter dans la Mer Rouge. 
Mus par le remords, les trois anges lui accordent alors qu’elle aurait tout pouvoir sur les enfants nouveau-nés, pendant huit jours après leur naissance pour les garçons, pendant vingt jours pour les filles, en outre, elle jouirait d’un pouvoir illimité sur les enfants nés en dehors du mariage.

Toutefois, elle perdrait ces pouvoirs chaque fois qu’elle verrait l’image de ces anges. Lilith la réprouvée n’a rien perdu de sa séduction. Samaël, maître des anges déchus, la trouve pleurant sur ses erreurs et sa solitude et tombe raide amoureux d’elle. 
Samaël et Lilith croient tous les deux à l’égalité des sexes et de leurs origines, ils s’installent ensemble dans la vallée de Jehannum, le Gehenne. Lilith devient ainsi la reine des Forces du Mal, l’éternel féminin dans son aspect sombre, magique et sensuel. »

Suite sur httpeden-saga.comfrmythologie-hebraique-talmud-zohar-leila-isis-vierge-noire-demone-magie-sexuelle-succube-lilith.html

*****************************************************************************

« 
Samaël et Lilith croient tous les deux à l’égalité des sexes et de leurs origines, ils s’installent ensemble dans la vallée de Jehannum, le Gehenne. »

Pas besoin de me demander quel destin j’ai choisi entre celui

d' »Eve la soumise » et celui de Lillith : « la femme qui s’est, un jour, envolée ! » loin de son…autoproclamé: »Maître « ! 😉

Fille de Lilith, ni Dieu, ni Maître!
(Pointez souris pour légende).

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s