L’enfer marital trop sous-estimé: les victimes terrorisées ne portent pas plainte !

(Lien pour l’article en anglais ci-dessous).

Tabassée(Photo non contractuelle).

———–

Marital définition: « Qui relève du mari » (Larousse).

———–

Par Mark Townsend- The Observer .

La violence familiale: un demi-million de victimes, « trop effrayées pour porter plainte  »

Une étude révèle les victimes cachées de la violence, beaucoup d’entre elles ont trop peur pour signaler le crime

Plus d’un demi-million de victimes de violence conjugale sont trop terrifiées pour se faire connaître et raconter leurs expériences, selon les estimations provisoires de la recherche dans laquelle les spécialistes espèrent quantifier l’ampleur réelle de la criminalité.

Citizens Advice a mené des recherches sur l’année dernière qui révèle un niveau plus élevé d’abus que précédemment. Un projet pilote dans neuf régions à travers le Royaume-Uni, dans lequel on a demandé à ses sondés une série de questions de routine quand demander de l’aide sur des questions telles que la dette et les problèmes de logement, a constaté que 27% avaient été victimes de violence conjugale à un moment donné, depuis l’âge de 16 ans- trois points de pourcentage de plus que la moyenne nationale déclarée pour toutes les femmes dans le dernier sondage de la criminalité pour l’Angleterre et le Pays de Galles.

Si elle est extrapolée à travers le Royaume-Uni, les spécialistes estiment qu’on pourrait dire, qu’il y a jusqu’à 540 000 autres victimes de violence conjugale, la grande majorité d’entre elles aurait gardé le silence, selon Citizens Advice, qui prévoit maintenant de déployer un programme de service large.

Selon les personnes impliquées dans l’aide aux victimes de violence familiale, Noël et son cortège de pressions financières, exacerbent les tensions relationnelles et sont un facteur de violence conjugale aggravante.

Bridget Cheyne, qui enquête sur la violence familiale pour le Conseil des Citoyens dans le Chorley et le sud Ribble du Lancashire, a déclaré: «Les pressions économiques, comme ne pas être en mesure de payer les cadeaux des enfants ou un Noël décent, signifie que c’est la période la plus encombrée de l’année pour nous « .

Ses bureaux ont traité 21 000 cas de violence domestique dans la dernière année, une augmentation de 16% par rapport aux 12 mois précédents. Cheyne a dit que dans la dernière réunion mensuelle de son équipe, où les agences ont discuté des cas les plus à risque, ils ont eu 31 cas, comparativement à 15 au cours de la même période l’an dernier. « Les cas sont à prévoir à un rythme plus rapide que ce que j’ai connu,» dit-elle.

Cheyne a ajouté qu’il y avait encore trop de cas de violence conjugale qui ont été découverts trop tard. Un exemple, dit-elle, c’était l’assassinat de Judith Maude, 57 ans, au cours de l’été. Maude, de Hoghton, Lancashire, a été poignardée à trois reprises dans le cou et une dans le dos par son mari lors d’une attaque sauvage, mais il n’y avait eu aucune indication ou appel faits à la police comme quoi son mari était capable de violence. « Il n’y avait eu aucune indication qu’elle était en danger et que, malheureusement, cela peut se produire si les gens sentent qu’ils n’ont nulle part où se manifester», a déclaré Cheyne.

Une victime est Karen Hanna, 38 ans, de Chorley, qui a été prise en otage dans sa maison pendant plus d’une semaine par un partenaire qui l’a violée et battue sévèrement. Hanna, qui a accepté de renoncer à son droit à l’anonymat afin d’encourager d’autres victimes à se manifester, a déclaré que son calvaire a commencé à Bristol en 2010, avec un homme qu’elle connaissait, même si elle n’avait aucune idée qu’il avait des antécédents de violence contre les femmes.

Elle a dit: «J’étais seulement avec lui pendant deux semaines quand il me battait et qu’on l’a arrêté j’ai laissé tomber les accusations, mais il était déjà sous licence de violence, alors ils l’ont mis en prison pour deux ans.». Bien qu’ Hanna ait ensuite déménagé à Lancashire, l’avocat de son attaquant lui a fourni ses nouvelles coordonnées, les appels de la semaine passée du parti travailliste souligne qu’il doit être admis que les victimes de la violence domestique n’ont pas voir leurs renseignements personnels divulgués en raison du risque d’être attaquée de nouveau .

« Le lendemain, il est sorti de prison, il est venu directement à mon appartement et m’a pris en otage Il a pris mon téléphone;.. Il a pris mes clés j’ai enduré huit jours comme étant tenue en otage, violée, battue de façon insensée Il a arraché la moitié de mes cheveux. J’ai dû admettre avoir dormir avec des gens même si je ne l’avais pas fait à cause de sa paranoïa. Si j’ai admis avoir fait ces choses, il ne voulait pas me battre autant. Je ne pouvais sortir qu’avec lui et j’ai dû faire comme si tout était OK.  »

Une nuit, elle a s’est échappée alors qu’il était ivre et endormi. «Je suis sortie, je l’ai enfermé dedans et appelé la police, qui a été fantastique. »

Comme beaucoup de victimes, Hanna a reconnu les difficultés que rencontrent les victimes de se manifester pour demander de l’aide. « C’est embarrassant, humiliant, vous pensez que personne ne vous croira. »

http://www.theguardian.com/society/2013/dec/22/domestic-abuse-half-million-victims?CMP=twt_gu

****************************************************************************

« Comme beaucoup de victimes, Hanna a reconnu les difficultés que rencontrent les victimes de se manifester pour demander de l’aide. « C’est embarrassant, humiliant, vous pensez que personne ne vous croira. »

Je confirme : « vous pensez que personne ne vous croira »

Est une…réalité !

Je revois encore les faces méprisantes et goguenardes des deux fonctionnaires de police…mâles(!), auxquels je m’étais adressée: « Mais Madame, n’importe qui peut venir nous dire que son mari l’a menacée de mort, il faut le… prouver »

Mais pas à EUX de prendre, au moins, une main courante et à chercher à…se RENSEIGNER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Saloperie de monde fait par des mecs

POUR des…MECS !

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s