A méditer ?

Religion et misogyie (Huile, non contractuelle)

La morale n’a rien à voir avec la religion !

——————————

 » L’athée, quant à lui, se passe de cette autorité supérieure pour choisir ses propres règles de vie. Il doit donc faire preuve de plus de maturité que les croyants qui s’en remettent en permanence aux Ecritures ou aux discours d’imams, du pape, de rabbins, du dalaï-lama, de prédicateurs, de gourous en tous genres…

L’athée est responsable du choix de l’éthique qui le guide, et aussi de ses actes. Sa morale n’est pas une contrainte qu’on lui impose, mais l’objectif librement accepté qu’il se fixe. Il ne peut se retrancher derrière un quelconque « Livre Sacré », ni subir la pression sociale des médias et du conformisme. Devant des sollicitations contradictoires de la société, ainsi que des groupes et sous-groupes, souvent antagonistes, qui la composent, l’athée doit déterminer sa propre réponse à la question « Que dois-je faire? ».

Il ne peut pas aller se confesser, ni demander pardon. Il doit vivre avec ses fautes, avec sa conscience, avec le sentiment de culpabilité, avec le remord. Dans ses choix, il n’a qu’une seule certitude, c’est qu’il peut se tromper. Dans ses actes, il sait que le pardon ne viendra pas de Dieu.

Une idée reçue tenace

Parmi les avantages que les croyants, même peu pratiquants, prêtent à la religion et mettent souvent en avant, c’est celui du garde fou qu’elle constituerait en matière de morale. « Sans la religion, chacun ferait ce qu’il veut ! »

En faisant intervenir une transcendance, une divinité qui voit tout et qui fait le bilan de chaque être humain dans l’au-delà, lors d’un « jugement dernier », la religion manie la carotte et le bâton. Elle s’adresse aux sentiments les plus primitifs que sont la peur et l’espérance d’un bénéfice futur. Elle ne s’adresse ni à l’intelligence humaine qui est apte à comprendre l’intérêt de tel ou tel comportement, ni au sens des responsabilités de chacun envers les autres.

Des parents agnostiques ou athées ainsi que le système d’instruction laïque, si on lui en donne les moyens, sont à même de fournir aux enfants les bases morales nécessaires à la vie en société. »

Par Athéezamour

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20111217024749AADqKRy

**************************************************************************

Rien à rajouter !

Si: la foi de chacun est respectable mais pas les religions, responsables de tant de saloperies misogynes et autres…(intolérance, injustices sexistes, discriminations et asservissements envers les femmes, homophobie, violences diverses, haine, assassinats, guerres…etc )

Pour mériter le respect, il faut d’abord…apprendre(!) à respecter « l’autre » différent !

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s