Le pénis philosophe ?

Pénis de glace(Photo non contractuelle, hahaha!)

…« La psychanalyste Sophie Marinopoulos tire la sonnette d’alarme sur la guerre des sexes qui gronde plus fort chaque jour. Du côté des hommes cela se traduit par des propos sexistes, des comportements transgressifs et d’abus à l’égard des femmes, comme si les revendications d’égalité des femmes étaient une attaque de leur intégrité, de leur identité masculine. Revendications féminines qui voient les femmes calquer un discours machiste, avec des propos agressifs réducteurs et réactionnels à l’égard des hommes, au nom d’une liberté bafouée.

Plus que jamais les hommes et les femmes ne se comprennent pas, se font violence et multiplient les passages à l’acte au lieu de poser des actes citoyens ensemble.

…Sophie Marinopoulos fustigent toutes ces petites philosophies du pénis, qui placent de manière très caricaturale la différence des sexes en dessous de la ceinture, alors qu’elle se situe dans notre propre rapport au manque donc à la parole…

Elle retrace le combat des femmes qui a conduit à l’éclosion du féminisme, qu’elle définit comme un état d’être. Il est question de transmission et elle recommande d’éduquer nos enfants à un esprit féministe qui doit pouvoir en toute circonstance reconnaitre nos droits égaux.

Le féminisme n’est pas un parti politique, mais un mode de vie qui se signifie chaque jour. Le féminisme est une éducation précoce à la vie relationnelle qui est transmis par les mères et les pères ensemble, dans un souci commun du respect, de l’égalité, de la dignité, des droits.

Combattre les petites philosophies du pénis, Où vont les femmes ? un livre
signé de Sophie Marinopoulos à paru le 13 novembre 2011 aux éditions Les Liens
qui Libèrent »…(Extraits)

Publié par Séverine.

Lire tout l’article http://www.feminactu.com/index.php?post/2011/10/10/Combattre-les-petites-philosophies-du-penis

*****************************************************************************************

« Combattre les petites philosophies du pénis, Où vont les femmes ? Un livre
de Sophie Marinopoulos,aux éditions Les Liens qui Libèrent »

Comme l’a dit récemment une amie/blog – à propos d’un autre énnoncé –

J’adore la formulation: « les petites philosophies de Popaul »

Un pénis…philosophe !

Too much, hahaha !

Ceci dit: oui, il faut les combattre- pas Popaul ! Juste ses élucubrations et dérives* sexistes et misogynes

Responsables* de tant…d’horreurs dans le monde.

Mais ne faudrait-il pas combattre aussi, les « dérives »… religieuses misogynes de tous bords, qui ont favorisé si ce n’est incité à « philosopher » ainsi :##:

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s