Le féminicide ?

… » le Pérou entend marquer le coup en intégrant à son code pénal un nouveau crime : le « féminicide ». Selon la ministre de la femme péruvienne, Aida Garcia Naranjo, les meurtres de femmes commis par un conjoint ou ex-conjoint, un partenaire ou un ex-partenaire, pourront être qualifiés de « féminicide », circonstance aggravante d’un homicide simple, qui entraînera une peine plancher de quinze ans de prison.

Le Pérou rejoindra ainsi plusieurs pays latino-américains qui ont déjà fait du meurtre contre les femmes une qualification distincte, comme le Chili, le Costa Rica, la Colombie, le Salvador, le Guatemala et le Mexique, selon la ministre.

Le conseil des ministres a décidé lundi d’ajouter le nouveau crime au code pénal afin de dissuader la violence conjugale dans un pays où une centaine de femmes meurent chaque années, victimes de ce type d’agression »…

*************************************************************************

Les lois n’y changeront pas grand chose

Il faudrait reformater la société

Par… L’éducation ! (famille, école…)

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

3 réflexions sur « Le féminicide ? »

  1. En tout cas, tous les groupes humains érigent pour fonctionner une hiérarchie de règles, celle au sommet constitue un interdit social décisif. Et vient donc en prévention première puis sanctionne mais aussi fait office d’éducation citoyenne -certaines sociétés enseignent par les rites leurs interdits, d’autres comme la notre par le Droit (tout citoyen est censé connaître la loi)-

    Pour cette raison majeure, l’éducation ne se peut faire, lorsqu’un article de code pénal n’est pas défini clairement, et il est préjudiciable aux plaignantes (affaires classées), et, de plus, inconstitutionnel (l’actualité l’a récemment enseigné) contraire aux textes fondateurs. Voici un billet irrité sur cet incident très malheureux de la plus grande bizarrerie à la veille du vote du suffrage universel : susaufeminicides.blogspot.fr/2012/05/feminicide-du-harcelement-sexuel-en-qpc.html

    C’est ainsi que je réclame la précision la plus rigoureuse sur toutes les atteintes que subissent par majorité écrasante les filles/femmes des féminicides conjugaux, domestiques, privés, publics… voici une page explicative susaufeminicides.blogspot.fr/p/feminicide-lexique.html

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s