La "Veuve Noire" de la Digue…

La Passe de la Digue » Des barques…, des pêcheurs… des Créoles candides Et mille oiseaux d’amour sur les bancs de corail Des enfants aux pieds nus coiffés de fleurs splendides Sous les hauts cocotiers ouverts en éventail » Marie Guenard, in « Autour de l’exilé » Vous vous souvenez probablement de cette pub un tantinet racoleuse qui, il y a un certain temps, a envahi nos écrans télé et nous vantait les pseudo-délices d’une friandise 100 % industrielle. En essayant de nous faire gober qu’elle avait « un goût de paradis »… Laissez-la donc tomber sans aucun regret ! Nous avons mieux – nous avons même beaucoup mieux ! – à vous proposer !.. Voici donc un endroit où la chair de noix de coco n’est pas triturée, malaxée et malmenée au fil d’immenses machines industrielles, mais où les cocotiers poussent naturellement à profusion. Voici toujours un endroit où les décors stéréotypés en contreplaqué utilisés dans les publicités sont battus en brèche par d’authentiques décors naturels de toute beauté. Voici encore un endroit où la faune extraordinairement diversifiée, la flore exotique, les extraordinaires plages, les fonds marins sublimes, les petits hameaux pleins d’une douce et nonchalante vie insulaire, ainsi que l’accueillante population locale donnent véritablement l’impression de faire partie intégrante du paradis tel que nous avons souvent plaisir à le rêver. Voici, enfin, un endroit qui a probablement beaucoup du paradis. Mieux même : voici à coup sûr une île – la quatrième plus grande île de l’archipel des Seychelles – qui possède énormément du paradis ! Bienvenue à La Digue !

La Digue fait indéniablement partie de ces rares endroits du monde, de ces quelques trop rares îles d’exception, dont on rêve sans même les avoir jamais connues ou aperçues. Il faut dire que les charmes insulaires et exotiques de cette petite perle insulaire ont la particularité de toucher tous les sens du visiteur. Car non contente de nous offrir un décor naturel plein de couleurs, de parfums et d’impressions, elle nous fait aussi découvrir une population qui, malgré le développement touristique, a réussi à conserver son authenticité, son rythme de vie et son âme. Certes, La Digue nous offre des plages éblouissantes de blancheur, des rochers de granit sur lesquels jouent des reflets de rose et d’argent, des palmiers aux courbes envoûtantes, des eaux tour à tour transparentes ou turquoises, des vieilles cases et quelques jolies maisons typiquement créoles au bois patiné par les ans et les embruns,… Mais là n’est peut-être pas le plus important. La véritable richesse de La Digue, c’est sa population. À l’instar de leur petit bout de terre qui émerge de l’Océan Indien, les Diguois sont épanouis comme tous ceux qui vivent en-dehors de la frénésie citadine. Ils sont sages comme ceux qui ne doivent pas affronter les colères du temps. Ils sont sereins comme ceux qui ne cherchent pas à rattraper le temps perdu. Et pourtant ! Pourtant, à La Digue, chaque moment est important. Car chaque moment est avant tout un véritable moment de bonheur !.. Mais ne brûlons pas les étapes et prenons les choses dans le bon ordre. En réalité, tout commence à Praslin, deuxième plus importante île de l’archipel des Seychelles…

…Traversant l’Union Plantation Reserve, on arrive par un petit sentier à Anse Source d’Argent. Cette plage a la réputation d’être la plus photographiée du monde et, avec un peu de chance (mais oui messieurs !..), vous apercevrez peut-être certains mannequins en pleine séance de poses. La réputation des lieux n’est franchement pas usurpée : les rochers de granit tombés de la montagne sur la plage constituent un décor naturel d’une extraordinaire beauté. Ce sont d’énormes blocs, entassés les uns sur les autres, qui sont tellement lisses qu’ils en ont parfois l’air artificiel. De là, abandonnez votre vélo et partez à pied vers les petites baies environnantes. La balade en vaut largement la peine : vous découvrirez des vues superbes sur Grand’Anse et Petite Anse. Voir sur Anse Coco qui est quand même à quelques minutes de marche des précédentes Le « film sexuel » et le président Tout près de là se dresse une somptueuse demeure coloniale, flanquée aujourd’hui du drapeau seychellois. Une maison de toute beauté certes, mais pas n’importe quelle maison : c’est la Maison d’Emmanuelle. Là où fut tourné en son temps celui que l’on appelle ici le « film sexuel »… Est-ce un hasard ? Pas vraiment ! Toujours est-il que l’omniprésent président France-Albert René – arrivé au pouvoir après un coup d’état et depuis lors constamment réélu par une population seychelloise bon enfant qui rigole de ses frasques et se moque des surprenantes « disparitions » de devises à répétition – s’est gentiment offert cette demeure et y a organisé son dernier mariage en date. Pour se donner du cœur à l’ouvrage ?.. À l’assaut du Nid d’Aigle Enfouchant à nouveau votre VTT, mettez ensuite le le cap sur la Montagne du Nid d’Aigle : le point culminant de l’île qui flirte avec les… 300 mètres d’altitude seulement. Elle occupe toute la partie centrale de l’île et pour y arriver, on peut traverser la Réserve de la Veuve Noire. Pas de panique : il n’est pas question ici d’une dangereuse araignée à la sinistre réputation. Il s’agit plutôt d’un rarissime gobe-mouche du paradis qui doit son surnom à la couleur de son plumage et de sa longue queue. La veuve noire des Seychelles apprécie le calme des espaces boisés de l’intérieur des terres. Là où poussent à profusion orchidées, vanillers, bananiers et autres cycas. »
Lire la suite sur :
absolutetravelmag.com/…/seychelles-la-digue-comme-un-got-de-paradis…

………………………………………………………………………………………

Si ce n’est pas le Paradis, ca y ressemble 88| :DD

Bonne et heureuse Annee a tous:wave:

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s