L’ ancêtre sirène…

Découvrir ailleurs

La sirène est très présente dans les traditions orales à Madagascar. Voici le récit que m’a fait Rado concernant ses ancêtres. Je tiens à préciser que pour lui, il ne s’agit nullement d’une légende, mais d’une réalité concernant les siens.

… » Dans des temps anciens, à Be Fotaka, un petit village de pêcheurs dans le nord de Nosy Be, son ancêtre alors jeune homme, se trouva un jour découragé. Cela faisait plus de trois heures qu’il pêchait en pleine mer sans rien ramener dans sa pirogue à balancier. Rien, pas le moindre petit poisson. Il décida de lancer une dernière fois sa ligne avant de rentrer au village. La ligne se tend. Il la remonte peu à peu, péniblement . Oh surprise ! Il voit apparaître des cheveux . C’est une sirène qu’il sort de l’océan !

Elle est magnifique avec de longs cheveux qui lui arrivent jusqu’en bas des reins. Ils tombent fous amoureux l’un de l’autre. Le beau pêcheur lui demande de venir vivre avec lui. Elle lui dit qu’elle n’acceptera qu’à la condition qu’il ne révèle jamais son secret. Personne ne doit savoir qu’elle est une sirène. S’il est d’accord elle le suit, sinon elle retournera au fond de la mer. Le beau pêcheur promet de ne rien raconter de ce qui s’est passé. Il lui ouvre la peau de sa queue pour libérer ses jambes. Ils rentrent heureux au village.

Un an passe, un enfant. Deux ans, deux enfants. Quatre ans plus tard, ils ont deux garçons et deux filles. La cinquième année, rien ne va plus. Le jeune pêcheur boit de plus en plus. Les disputes sont fréquentes.

Les gens du village n’avaient jamais cessé d’interroger le pêcheur au sujet de sa femme si étrangement belle. Et un jour, n’y tenant plus, ils l’ont fait boire plus que de raison pour lui tirer les vers du nez. Le jeune pêcheur révéla la vérité. Il rentra tard dans la nuit chez lui, ce soir là. Sa femme s’était endormie. Pendant son sommeil elle fit un songe qui lui apprit que son mari avait tout raconté au village.

Le lendemain matin, quand il retrouva ses esprits, elle lui dit qu’elle savait tout. Que leur pacte était donc rompu. Et qu’elle s’en allait avec ses deux filles, lui laissant les deux garçons. Il pleura, supplia, demanda pardon, mais elle resta inflexible.

Elle retourna au fond de la mer avec ses filles qui devinrent des petites ondines. Les garçons eurent des descendants, dont Rado.

La preuve qu’ils descendent bien de la sirène ? Tous les enfants de la famille savent nager depuis tout petits !  »

PS- J’ai changé le prénom.

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

4 réflexions sur « L’ ancêtre sirène… »

    1. Le plus surprenant, c’est que pour Rado, tout cela est « réel » !

      Ce n’est pas l’idiot du village

      Madagascar est remplie d’histoires incroyables…Mais « vraies » pour beaucoup de gens !!!

      J'aime

  1. Le Portrait

    Le portrait ne dit plus
    bonjour
    ni peut-être bonne nuit
    des rêves légers
    jusqu’au point du jour

    non il ne dit rien
    il n’est qu’un portrait
    où au lieu d’un regard pensant
    se couche impunie
    la poussière des jours

    et celui qui en ayant de l’excessif attrait
    por le voir et l’écouter
    se perdait dans la folie
    ne s’y reconnaît plus aujourd’hui

    Plus grand que l’amour est le temps

    (Margarida Finkel)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s