Punaise ! 30 ANS déjà !

( vidéo: « liberté » par le groupe electropop : Vive la Fête)

La CEDAW ? « LA » convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies il y a 30 ans, le 18 décembre 1979.

[ Cette Convention, méconnue en France, n’est pas seulement un instrument de lutte contre les discriminations : c’est une véritable charte des droits des femmes.

Elle affirme l’intégralité des droits civils, civiques, culturels et sociaux, et même le droit à la maîtrise de la reproduction, ce qui en fait un texte particulièrement progressiste.

Elle a été dotée en 1999 d’un protocole additionnel qui permet aux victimes de discriminations de la part d’un Etat membre de saisir le comité Cedaw.

Aujourd’hui, elle est ratifiée par 186 pays, soit 95% des Etats de la planète. Ce qui ne signifie pas, loin de là, qu’elle est appliquée. De nombreux Etats signataires ont émis des réserves sur les articles qui les gênaient le plus, plaçant par exemple leurs traditions au-dessus des règles du droit international.

Dans de nombreux pays du Sud, les militants et les militantes utilisent la Cedaw pour interpeller leurs gouvernements et faire progresser leurs législations vers l’égalité. Au Nord nous bénéficions de législations égalitaires, mais la réalité reste très inégalitaire et les discriminations subsistent.

Toutes celles et tous ceux qui prennent au sérieux l’égalité et l’effectivité des droits des femmes peuvent s’appuyer sur la Cedaw et militer pour son application réelle partout sur la planète.
Il faut pour cela faire connaître un texte qui, comme les grandes Déclarations des droits de l’Homme, doit être lu, enseigné et approprié par tous et d’abord par les futurs citoyens de notre pays.

La Ligue des droits de l’Homme entend contribuer à faire du trentième anniversaire de la Cedaw non seulement une commémoration mais aussi et surtout un moment fort de mobilisation pour les droits des femmes comme droits universels. ]

Source: Racisme, antisémitisme et discriminations 18 décembre 2009 Droits des femmes
Auteur de l’article : LDH, Ligue des Droits de l’Homme- Trente ans après, la Cedaw : agir ensemble pour les droits des femmes, droits universels.

********************************************************************************************

[ Le 30e anniversaire de la convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) est une bonne occasion de réfléchir à la situation des droits de la femme dans le monde.
Malgré les progrès accomplis dans la promotion de l’égalité hommes-femmes, les discriminations fondées sur le sexe demeurent répandues dans toutes les sociétés. L’égalité hommes-femmes s’inscrit dans le droit fil de la coopération étroite qu’entretient l’Union européenne avec les organisations internationales et régionales. En particulier, l’Union européenne s’est engagée aux côtés des pays partenaires pour lutter contre la pratique des lois discriminatoires. Grâce à ses instruments financiers, l’UE soutient les efforts complémentaires déployés par les organisations de la société civile, comme par exemple les activités en matière de défense, de suivi et de soutien aux victimes.

Catherine Ashton, vice-présidente de la Commission européenne et haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a déclaré: «Cette convention a maintenant été ratifiée par presque tous les pays du monde et, dans bon nombre d’entre eux, elle a servi de guide pour le réexamen des constitutions ou d’autres législations nationales qui consacrent désormais le principe de l’égalité hommes-femmes. Toutefois, il faut en faire beaucoup plus.
Ce qui pose un problème pressant tient au fait que des États, qui avaient pourtant ratifié la convention, continuent à maintenir une législation qui discrimine les femmes dans des domaines tels que les droits de succession, la transmission de la nationalité par les femmes ou le droit de propriété. L’UE continuera de s’engager aux côtés des pays et organisations partenaires dans ces domaines décisifs.» ]
Source UE

*********************************************************************************************

[ Charte des Droits Fondamentaux de l’Union européenne : Mardi 23 février 2010 14:17
Victoire pour les droits des femmes : le Parlement européen s’engage sous l’impulsion des Socialistes.
Le 10 février, le Parlement européen a adopté une résolution sur l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’Union Européenne.

ARTICLE 21 NON-DISCRIMINATION :

1. Est interdite, toute discrimination fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou toute autre opinion, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle.]

…Parceque…Ce n’était pas DEJA le cas ? ? ? ! 😦

Pourtant la Déclaration universelle des droits de l’homme, stipule que:
 » Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. « …

Mais…La femme est-elle un être humain ? ? ?
Et la réponse est: NON, pour beaucoup de sociétés et de mecs ! Pas LIBRES ni EGALES, en DROITS ; la loi appliquée ? La LOI du MÂLE (du mal?)

COMMENT faire ACCEPTER par DES mecs que les femmes sont des hommes comme les autres !

– Que des testicules ne donnent aucune « supériorité » aux mecs : ils signifient JUSTE, que l’on à affaire à des…MÂLES !

– Qu’en tant que « supériorité physique »,…Le gorille a une longueur d’avance…

– Et qu’en tant que « supériorité de sexe »…On en discutera quand « ils » donneront la vie :yes: …

En REALITE, les hommes et les femmes ont été créés…EGAUX, en TOUT, mais DI-FFE-RENTS ! 🙂

DIFFERENCE n’a JAMAIS signifié : INFERIORITE :no: !!!

Une pomme est DIFFERENTE d’une poire: elle ne lui est pas, pour autant, INFERIEURE !!!

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

2 réflexions sur « Punaise ! 30 ANS déjà ! »

  1. Honnêtement, je ne savais même pas que cette Convention existait.

    J’ai du mal à penser que presque tous les pays l’aient ratifiée. Et l’excision, et les filles brûlées en Inde, et les petites filles tuées à la naissance dans les campagnes chinoises etc.

    Dans nos sociétés occidentales, c’est un peu mieux. Encore que. Combien de femmes osent porter plainte pour viol? Et quand elles le font, ce sont des mecs la plupart du temps, qui font remarquer dans leurs rapports que la femme porte des jupes bien courtes!

    Bises.

    J'aime

  2. Est-ce que ça existe des… »Conventions », pour PROTEGER des mecs contre les discriminations… misandres de nanas ?

    Bises

    Je vais voir un film avec monamoureux…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s