Dipavali, ou fête tamoule de la lumière .

La main de Francine
Main tatouée de Francine, posée sur un magnifique tapis indien aux riches couleurs et dessins.

Lettre de Francine à sa maman:

 » Nous sommes samedi, nous allons au Dipavali!

Chaque année, les Hindous fêtent le Dipavali. Cela dure une semaine.
‘Dipa’ signifie ‘lumière’ et ‘vali’, ‘la rangée’.
Le Dipavali est la fête de la lumière. Le thème de cette année est : partage et solidarité.

Saint André compte une importante communauté tamoule (hindoue), c’est pourquoi c’est fêté plus particulièrement dans cette ville de l’Est.
La fête commence le jour de la pleine lune et se poursuit les deux jours suivants. Si j’ai bien compris , c’est le dieu Vishnu qui est associé au Dipavali. C’est l’occasion d’une grande procession avec des chars fleuris, mais nous n’y assisterons pas car celle-ci clôture les festivités et aura lieu demain soir (dimanche 26). Au vu des embouteillages monstres, qu’il y a ici, on ne prendra pas le risque de rester coincés quatre heures !
Les femmes sont vêtues de saris et les jeunes filles sont coiffées de fleurs de frangipanier… C’est une explosion de couleurs!
Lorsque nous y passons la journée, c’est le jour de la Holi : la célébration de la fertilité. Les hommes, les femmes, les enfants, les jeunes filles sont habillés de blanc et se jettent les uns sur les autres, des pigments de couleurs : le vert pour l’harmonie, l’ orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité (je m’en suis pris plein !!!) et le rouge pour la joie et l’amour…!

Nous avons également profité de la délicieuse gastronomie indienne. Dans des stands présents à l’occasion de cette fête, nous avons ,virtuellement, acheté plein de choses! Je suis ainsi revenue avec quatre tabourets gigognes, un paravent, trois tapis, une dizaine de taies de coussins, une petite table basse, un meuble d’angle, deux saris, des rideaux et quatre paires de chaussures… !!!! C’était super! Mais bon, Pierre-Julien a estimé que ce serait difficile dans l’avion, et on dépassait les 25 kg par personne; donc plus modestement, Salomé et moi-même, nous nous sommes faites maquiller les mains au henné…

Après cette superbe journée nous avons assisté à un spectacle de théâtre de marionnettes qui nous a transportés dans un imaginaire plein de poésie et de magie ! Nous étions sur la planète Mu et il y faisait sombre! Il n’y avait pas de soleil. Les gens ne se parlaient pas puisqu’ils ne se voyaient pas… Jusqu’au jour où… Un petit personnage découvre la lumière et décide de la partager. Changeant la vie des gens qu’il rencontre sur son chemin… Puis il tombe amoureux et décide de ne plus garder la lumière. Il la libère, et un magnifique soleil surgit enfin dans le ciel de Mu…Je vous l’envoie à tous !

J’espère que les photos vous plairont..
Bisous!!!

Ps- Promis, juré, demain je vous emmène au marché de St Paul. Vous avez remarqué ? C’est l’île aux saints !
A+  »

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s