«Comme c’est bon de te violer/….» : de la "merde verbale" misogyne, déguisée en jokerie conviviale ?

Marie CAMPISTRON:

… »Un groupe punk qui devait se produire, vendredi soir, dans le bar parisien la Mécanique ondulatoire, a vu son concert annulé. Motif : outre leur nom de scène, Viol, une chanson homonyme, datant de 2009, aux paroles qui dérangent : «Comme c’est bon de te violer/Toi qui ne m’étais pas destinée.»

L’association féministe les Effronté-e-s a dénoncé, mardi, sur son site, une «incitation au viol en musique», considérant cette chanson comme un «appel sans ambiguïté à ce crime sexiste». Le collectif a interpellé la direction du bar parisien et plusieurs élus, dont Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, et François Vauglin, maire (PS) du XIe arrondissement de Paris. La mobilisation a pris de l’ampleur, notamment sur les réseaux sociaux. «Inciter au viol, c’est tellement trendy et décalé. Quelle honte», a tweeté ironiquement l’écrivaine Marie Causse. Face à la polémique, la Mécanique ondulatoire a annoncé l’annulation du concert. Le groupe, originaire de Nantes, s’est expliqué sur le site musical Noisey, où il raconte avoir eu l’envie «de faire le truc le plus « abusé » possible». Samuel, chanteur et guitariste assure que cette chanson n’est pas à prendre au premier degré : «A aucun moment, je ne pense que les paroles de Viol soient crédibles ou excitantes, au contraire, elles te dégoûtent et te font poser des questions.»

Cette affaire pose évidemment la question de l’œuvre et de sa liberté vis-à-vis de la morale. Les musiciens nantais réclament le droit à la liberté d’expression et à la provocation pure. «C’est une des possibilités de l’art, faire quelque chose de brut, choquant», ajoutant qu’«il faut savoir prendre du recul». Une excuse qui ne tient pas debout, rétorque Rima Achtouk, porte-parole d’Osez le féminisme. Contactée par Libération, la militante explique que «dans ce cas-là, ce n’est pas de l’art, cela n’appelle aucune réflexion». Même constat pour Bug Powder, porte-parole du Strass (Syndicat du travail sexuel)qui lutte aussi contre les violences faites aux femmes : «Tout artiste a une responsabilité, en particulier lorsqu’il fait partie des personnes privilégiées et dominantes dans la société.»

http://www.liberation.fr/societe/2015/03/27/le-groupe-punk-viol-art-ou-provocation_1229896

*****************************************************************************

La liberté d’expressionS des uns n’annule nullement le droit au…RESPECT des autres

C’est comme pour l’adjectif « porno » qui se déguise en… »coquin »(!)

L’injure sexiste, la phrase misogyne, l’appel au viol, et autres machiseries

Seraient soi-disant, du « second degré », de « l’humour », une plaisanterie, un truc à prendre avec du recul

Mais en réalité: de la « merde » misogyne, déguisée en jokerie conviviale ?

Et ceci, parce qu’ « Elles le valent bien » ?

On a bien la société que l’on mérite !

PS- Jokerie : « quand quelqu’un fait une blague vraiment très drôle, ou quelque chose comme ça. « (urbandictionary.com)

Ici, drôle surtout, pour une catégorie de mecs ? :##

"MST", du Robinet député/maire: "C’est celui qui dit qui l’est " ?

Injure : « Une injure est une parole offensante adressée à une personne dans le but de la blesser délibérément, en cherchant à l’atteindre dans son honneur et sa dignité. » (Wikipédia).

———-

MST: « Les maladies sexuellement transmissibles (MST) sont des maladies infectieuses provoquées par des bactéries (gonocoques, tréponèmes…), des virus (hépatite B, herpès, HPV, CMV, Sida…), des champignons (candida albicans…) ou des parasites (chlamydiae, trichomonas vaginalis…). Ces maladies se voient dans tous les pays du monde. » (Doctissimo).

Et jusque dans l’Assemblée Nationale …française(!), sous les traits d’une ministre…femme(!), d’après UN député UMP:

« 18 mars 2015 – A l’Assemblée Nationale, le maire de Reims, Arnaud Robinet, a comparé dans un tweet la ministre de la Santé à une MST.
« http://france3-regions.francetvinfo.fr/champagne-ardenne/2015/03/18/le-tweet-de-robinet-sur-marisol-touraine-fait-scandale-677445.html

« C’est celui qui dit qui l’est » ?

Rendre légal d’assassiner les homosexuels dans ce modèle de démocratie directe ?

… »Il s’appelle Matt McLaughlin et a déposé, le 26 février dernier, une proposition de référendum visant à interdire la sodomie et surtout à autoriser l’exécution par balle des homosexuels de l’Etat de Californie…

Protéger la population californienne de la colère divine serait à ce prix, estime l’auteur de ce «Sodomite Suppression Act», qui a même pensé, selon Le Monde, à autoriser quiconque à procéder aux exécutions envisagées, si l’Etat ne s’en chargeait pas lui-même dans l’année suivant les dénonciations…(Extrait).

http://www.20minutes.fr/monde/1571207-20150325-etats-unis-avocat-presente-projet-loi-autorisant-meurtre-homosexuels-californie

****************************************************************************

Quand ce sont les textes bibliques et autres textes dits sacrés qui exhortent à stigmatiser/punir/tuer les homosexuels, c’est plus…SOCIETALEMENT, respectable ?

On ne dénoncera jamais assez les dégâts collatéraux de toutes sortes, indignes et inhumains, engendrés par les religions !

La foi de chacun est respectable, mais pas les religions: pour mériter le respect, il faut respecter tous les autres « différents » (Qui agissent dans le respecr d’autrui)

Bienvenue à :Florianópolis/Brésil, Riyadh/Arabie Saoudite, San Juan/Puerto Rico, Hong Kong/HK, Abidjan/Côte d’Ivoire, Marostica/Italie‎, Taoura/Algérie, Mountain View et Menlo Park-California/US,…

Ce soir...

Derniers visiteurs:

@ ‎21‎:‎40‎:‎ Abidjan, Côte d’Ivoire
@ ‎20‎:‎49: Taoura, Algérie
‎@ ‎18‎:‎16: Marostica, Italie‎
@ ‎17‎:‎55: Petit-bourg, Guadeloupe
@ ‎17‎:‎54: Menlo Park, California, US
@ 17‎:‎44‎: Le Locle, Suisse
‎@ ‎17‎:‎17: Ticino, Suisse
@ ‎15‎:‎42: Montréal, Canada
‎‎@ ‎15‎:‎25: Mauritius, MU‎
@ ‎15‎:‎14: Mountain View, California, US
‎@ ‎14‎:‎25: Riyadh, Arabie Saoudite
@ ‎06‎:‎23: Hong Kong, HK
‎@ ‎05‎:‎52: Rimouski, Canada
@ ‎05‎:‎43: San Juan, Puerto Rico
‎@ ‎05‎:‎42: Sao Domingos, Cape Verde
@ ‎05‎:‎24: Florianópolis, Brésil

Entre autres…

Douce nuit et merci pour la visite 😉

26 ans, violée et tuée : [une « aguicheuse », du genre dont la société pense « qu’elle l’aurait bien mérité » ] ?

Violée(Pastel gras perso; non contractuel).

——–

Laure Heinich-Luijer- Avocate:

… »Le président demande au violeur meurtrier si elle « l’a aguiché ». Non, peut-être que lui pendant la soirée, il l’aurait un peu cherchée mais de son côté à elle, non Monsieur le président, non.

La possibilité d’une « aguicheuse », du genre dont la société pense « qu’elle l’aurait bien mérité », est donc réfutée par l’agresseur lui-même. Mais le débat ne semble pas clos pour autant, le président veut savoir comment se comportait Virginie avec les hommes.

Quand un ami d’enfance vient témoigner, s’étranglant en sanglots pour dire comment sa vie s’est écroulée, le président s’émeut mais interroge encore : « Virginie était-elle une fille facile ? » Le jeune homme est totalement décontenancé, sidéré, il venait parler de son amie, gaie, forte et qu’on lui a enlevée. Le président ne semble pas faire attention à ce qu’a provoqué sa question, il poursuit :

« On a vu des photos sur lesquelles elle ne portait pas de jupe, mais était-ce toujours le cas ? »

L’avocat proteste, non seulement l’enquête sur la personnalité de la victime ne la décrit aucunement comme séductrice mais quand bien même, si elle avait aimé à tort et à travers, les questions seraient-elles fondées ?

Quel lien font les cours d’assises entre porter une jupe et se faire violer ?

Entre parler aux hommes et se faire tuer ? « …(Extrait).

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/derriere-le-barreau/2015/03/25/le-president-de-la-cour-dassises-virginie-etait-elle-une-fille-facile-234389

*****************************************************************************

Un com:

« Quelqu’un peut-il me rassurer en me disant que ce président est une exception ? Ce sont les jurés qui sont cons ? C’est la personne qui nous rapporte cette histoire qui déforme les choses ?
– La jeune fille portait un pantalon -> perpétuité
– La jeune fille portait une jupe au niveau des genoux -> 20 ans
– La jeune fille portait une jupe à mi-cuisses -> 15 ans
C’est comme ça que fonctionne la justice ?
Et si elle a eu l’occasion d’emballer un type à une soirée arrosée le type est relaxé ?  »

————

Un autre:

 » Et au USA aussi puisque la jeune femme violée par 2 policiers dans Central Park a été déboutée du viol car « Elle avait bu » dans une féte avant….(Elle rentrait chez elle)  »

———

« Elles le valent bien ? « :##

"L’atelier du goût "… de zizi ! "Des fellations imposées par surprise, à des élèves de CP "

A.F. avec AFP

… »Le père de famille de 45 ans avait été interpellé lundi 23 mars à son domicile après que des parents ont alerté les gendarmes sur la base des descriptions de leurs enfants.

L’enseignant aurait imposé « par surprise » à des élèves aux yeux bandés des fellations derrière un paravent placé au fond de la classe, au cours d’un « atelier du goût ». A ce jour, neuf plaintes ont été enregistrées par la justice. Elles correspondent à sept fillettes et deux garçons de six à sept ans »…(Extrait)

http://nouvelobs.com/faits-divers/20150325.OBS5510/le-directeur-d-ecole-de-l-isere-accuse-de-viols-mis-en-examen.html?cm_mmc=EMV-_-NO-_-20150326_NLNOACTU08H-_-le-directeur-d-ecole-de-l-isere-accuse-de-viols-mis-en-examen#xtor=EPR-1-%5BActu8h%5D-20150326

*****************************************************************************

Apparemment il préfère les petites filles ! :##

Qui, quoi, comment prévenir et réduire le nombre de cas d’abus sexuels commis par des enseignants, des prêtres, des employés mâles d’institutions d’handicapées,
des pères/grands-pères/ /frères/oncles/cousins/proches/amis/collègues ?

Laïcité et "Liberté religieuse"… d’oppressions(!) religieuses, misogynes et liberticides ?

(Monotype perso non contractuel- Pointez souris pour légende)
Violences des  religions

————

… « Une laïcité qui interdit les manifestations religieuses plutôt que de les respecter, qui conduit à des logiques d’exclusion au lieu de favoriser le vivre-ensemble.» Pierre Merle sociologue (http://www.lemonde.fr/religions)

…« Manifestement, il ne s’agit plus de celle qui garantit la liberté de conscience et de pratiquer sa religion. C’est au contraire celle qui dit : “En France, on mange du porc !” », observe, effaré, le sociologue François Dubet.

… « François Fillon a estimé que la laïcité « n’est pas l’oppression des religions, c’est le respect des différences ».http://www.lemonde.fr/religions

Etc…

———————–

C’est QUOI la laïcité ?

« Caractère de ce qui est laïque, ni ecclésiastique ni religieux
Principe excluant les Églises de l’exercice du pouvoir politique ou administratif, en particulier de l’organisation de l’enseignement public  » (http://dictionnaire.reverso.net)

« Caractère de ce qui est laïque, de ce qui n’est pas religieux. Exemple : Une école laïque, une union laïque.
Principe qui veut que, dans certains pays, on sépare l’Église de l’État. [Politique]http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/laicite/

« La séparation des Églises et de l’Etat parachève la laïcité française, actée par la loi du 9 décembre 1905″(chrhc.revues.org)

« Loi du 15 mars 2004 encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics :
« Dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. » ladocumentationfrancaise.fr

Les sociologues masculins(!) ci-dessus -croyants ?- pensent-ils que la fameuse « liberté religieuse »…JUSTIFIE à elle-seule, la non-liberté/intégrité des femmes ?

J’observe, effarée, que la fameuse « LIBERTE religieuse », qui a INSTAURE(!) en son sein, la non-LIBERTE/INTEGRITE des femmes, OSE revendiquer/EXIGER son application effective dans la sphère publique ?!

Et les fameux « signes religieux », -voile entre autres- n’ont pas été INVENTES par des femmes ! Adopter un comportement de faux-culs, en laissant entendre que des femmes sont….LIBRES de leurs choix vestimentaires, sexuels et autres(!), dans la religion musulmane -et autres,- bafoue la réalité des faits ! (Cf. le sort réservé à la liberté de « choix »(!) faits par Charlie Hebdo)

Les droits…HUMAINS(!) des femmes sont…les « Droits de l’Homme »(!)
Et la laïcité permet de faire respecter…au féminin(!) certains d’entre eux !

Bref! Oui à la laïcité qui s’acharne à tenir en laisse les religions, dans la sphère privée …

Et, en attendant:

« Imaginons, avec John Lennon, un monde sans religion… Pas de bombes suicides, pas de 11 Septembre, pas de Croisades, pas de chasses aux sorcières, pas de Conspiration des poudres, pas de partition de l’Inde, pas de guerres israélo-palestiniennes, pas de massacres de musulmans serbo-croates, pas de persécutions de juifs, pas de « troubles » en Irlande nu Nord, pas de « crimes d’honneur », pas de télévangélistes au brushing avantageux et au costume tape-à-l’oeil. Imaginez, pas de Talibans pour dynamiter les statues anciennes, pas de décapitations publiques des blasphémateurs, pas de femmes flagellées pour avoir montré une infime parcelle de peau… »
(Richard Dawkins / né en 1941 / Pour en finir avec Dieu / 2008, page 12)

En résumé: un monde plus…humain ?

Pour tous et…TOUTES !

« Liberté religieuse « ? « La seule liberté digne de ce nom est celle de travailler à notre propre bien de la manière qui nous est propre, pour autant que nous ne cherchions pas à en priver les autres ou à leur faire obstacle dans leurs efforts pour l’obtenir. » John Stuart Mill – 1806-1873 – De la liberté – 1859

« Liberté religieuse » ? « On peut croire, bien sûr : mais il faut croire sans affirmer que ce qui est vrai pour moi est vrai en soi ».

Sébastien Le Fol : » En refusant de considérer les croyances religieuses comme des opinions discutables, nous les cantonnons à une affaire d’identité. Attention, danger !
… »Aujourd’hui, déplore Candiard, les religions ont droit, au moins en théorie, à un respect inconditionnel, qui n’est lié ni à leurs mérites ni à leur degré de vérité. »
Pour lui, »ce respect est celui qu’on réserve aux imbéciles, aux gâteux, aux enfants de 5 ans, avec qui on estime qu’il ne vaut pas la peine de discuter quand ils disent quelque chose de faux ». Cette indifférence, au lieu d’œuvrer pour la tolérance, nourrit davantage le rejet. En renonçant à considérer les options religieuses comme des opinions discutables, on les cantonne à une simple affaire d’identité. Un piège particulièrement dangereux. Car on rend la religion aussi indiscutable que la couleur des yeux.  » Adrien Candiard »…(Dans un essai percutant, En finir avec la tolérance ? (Puf)