DSK , lui, et autres: les Français "plébiscitent" de drôles de gars…

…  » Horaires élastiques, peu de temps libre, une liste de tâches à accomplir sans fin, salaire de misère, Rabra Bendjebbour décrit son quotidien. « Je les ai suivis pendant trois mois, en tournée, puis en vacances, et je me suis occupée de Joalukas nuit et jour, du lundi au dimanche, pour 950 euros par mois » raconte au quotidien la nounou, qui ne se montre pas très tendre avec ses anciens employeurs. « Yannick venait embrasser son fils une seule fois par jour, le soir, avant de le laisser dormir dans ma chambre et de me laisser s’occuper de lui comme si j’étais sa mère » ajoute-t-elle. « Elle ne prenait son fils dans ses bras que pour sortir dehors, devant les gens ».

« Elle m’a dit : « Dans ce cas là, dégage » »:

Mais un jour, Rabra Bendjebbour a eu marre et a tenté de discuter avec la compagne de l’ancien tennisman. « J’expliquais juste à Isabelle Camus que je n’étais plus prête à travailler jour et nuit ! Elle m’a dit : « Dans ce cas là, dégage » ». Et si elle a attendu aussitôt longtemps avant de porter plainte, c’est parce qu’elle n’avait pas réalisé « combien elle était exploitée »…(Extraits).

http://www.planet.fr/societe-yannick-noah-accuse-desclavage-par-la-nounou-de-son-fils.460956.29336.html?xtor=ES-1-449825%5BPlanet-a-la-Une%5D-20130929

***************************************************************************

Si cela est avéré, on peut s’interroger sur cette tendance des Français à * « plébisciter » de drôles de gars: DSK, Lui, et autres …

Concernant la « face cachée » de leur vie privée

Personne n’est parfait, dit-on

Mais, cette tendance* n’est pas si étonnante, pour une société encore trop formatée par le machisme (religieux entre autres!)

« L’imperfection »(!) est surtout attribuée aux nanas !:## (par ex. dans les sordides histoires de viols où la victime est transformée en coupable, ou encore lors d’assassinat par le conjoint: elles l’ont bien cherché ET mérité, d’une façon ou d’une autre, etc, etc…)

Les mecs seraient plus experts pour jeter de la « poudre aux yeux »

…De la société ?

Douce nuit aux visiteurs ! Bienvenue au Kazakstan (KZ) et au Kuwait (KW) !

[ 943 pages vues hier: merci pour l’intérêt 😉 ]

Le soleil va prendre son bain ;)

Samedi 28 septembre :

– @ 19:32 : Montréal, Canada
– @ 19:19 : Lausanne, Suisse
– @ 19:10 : Beloeil, Canada
– @ 16:29 : Sétif, Algérie
– @ 13:34 : Brussels, Belgique
– @ 09:04 : Oran, Algérie
– @ 09:01 : Menlo Park, California, US
– @ 09:01 : Palo Alto, California, US
– @ 08:27 : Longueuil, Canada
– @ 08:11 : Floréal, Maurice
– @ 07:46 : Port-au-prince, Haïti
– @ 05:02 : Kuwait, KW
– @ 06:07 : Mountain View, California, US
– @ 05:02 : Kazakstan, KZ
– @ 05:02 : Edmonton, Canada

Entre autres …

Douce nuit et merci pour la visite 😉

Faire le sexe AVEC un préservatif, peut-être ?

« Un père de famille a été interpellé jeudi matin à Montgeron (Essonne) après avoir été dénoncé à la police par la mère, selon une information du Parisien. L’homme est suspecté d’avoir enfermé sa fille de 3 ans dans une boîte en plastique recouverte d’une couverture.

Les policiers ont été alertés par la mère qui s’est rendue au commissariat avec son fils, âgé de 5 ans, lui-même victime de coups portés à la tête. Alarmés par l’absence à l’école de la soeur du garçonnet, âgée de 3 ans, des fonctionnaires de police se sont rendus au domicile familial où ils ont découvert l’enfant enfermée dans la boîte en plastique. Au même moment, le père se retranchait dans une pièce de la maison menaçant de se suicider »…(Extraits)

http://www.metronews.fr/paris/essonne-un-pere-soupconne-d-avoir-enferme-sa-fillette-dans-une-boite/mmiz!DhJEiLMgWoZoI/

—————-

« Un homme de 39 ans a été mis en examen et placé en détention vendredi à Nancy après le décès de son fils de deux mois, dont l’autopsie a révélé qu’il avait subi des violences, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Nancy

Une autopsie a révélé que le décès n’était pas compatible avec sa version et que l’enfant avait subi des violences mortelles, conduisant au placement en garde à vue jeudi des parents, a expliqué Amaury Lacote. Le père a alors reconnu devant les enquêteurs qu’il avait porté des coups à l’enfant.

Les deux parents, sans emploi et consommateurs de stupéfiants, n’étaient pas connus de la justice avant cette affaire, selon le parquet. Mis en examen pour homicide volontaire et violences volontaires par ascendant « sur mineur de 15 ans », le père encourt la réclusion criminelle à perpétuité. La mère risque de son côté une peine de trois ans d’emprisonnement pour ne pas avoir dénoncé les violences. »(Extrait)

http://www.lepoint.fr/societe/un-pere-frappe-et-tue-son-bebe-de-deux-mois-28-09-2013-1736138_23.php#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Quotidienne%5D-20130928

**************************************************************************

Tous ces cas d’enfants que: l’on abandonne dans l’appart le W-E, que l’on cogne à mort, congèle, enterre…

Montrent à quel point la famille est aussi un lieu d’insécurité et d’extrêmes violences

Et ceux qui trinquent le plus sont les moins « armés »: les enfants et les femmes!

Faire le sexe AVEC un préservatif, peut-être

En attendant l’instauration d’un « examen de capacité à être…parents »? :##

Heuu…Une discrimination sexuelle exercée par l’Eglise AUSSI, non ?

Affronter la HAINE machiste(Photo perso non contractuelle).

————————

Par Fella Bouredji (Journaliste au quotidien El Watan):

«Dans le monde des médias, la division du travail obéit généralement à une discrimination sexuelle qui canalise les femmes dans des emplois dénués de prestige et d’influence et les y cantonne, tout en réservant les postes-clés aux hommes», notent encore les analystes. Et d’ajouter : «Faudrait-il donc agir et en urgence sur cet héritage qui enchaîne l’émancipation et des hommes et des femmes

———————————-

 » Préparée par le bureau de l’Unesco à Rabat et financée par l’Agence suédoise pour le développement international (ASDI), cette publication s’est intéressée aux mécanismes qui font obstacle à la participation égale des femmes à la prise de décision au sein des entreprises de presse. Les constats d’échec en matière d’égalité sont nombreux. En résumé, la femme jouit d’une position dégradante dans ce monde «conçu par et pour les hommes»…

Préjugés masculins

Les postes les plus élevés dans la présentation et la direction de l’information et des émissions restent en grande partie réservés aux hommes. Ces postes de décision restent inaccessibles pour elles, surtout en raison de la persistance des préjugés masculins qui se traduisent à la fois dans la structure des emplois et dans l’opinion des employeurs au sujet des aptitudes professionnelles que les femmes peuvent avoir.»

http://blog.slateafrique.com/paroles-algeriens/2013/08/13/femmes-dans-les-medias-maghrebins-face-au-diktat-des-hommes/

**************************************************************************

Partout dans le monde des femmes doivent faire face au diktat des hommes:

« j »‘ai des testicules, donc je suis !

Et « moi », je donne la vie:

je ne suis pas !!!

"Mettre fin au système de la tutelle masculine discriminatoire "

Par Adam Coogle, Human Rights Watch:

« Cette semaine, une cour d’appel d’Arabie a confirmé la condamnation des deux militants des droits des femmes pour avoir essayé d’aider une femme qui prétendait que son mari la verrouillait elle et leurs enfants dans leur maison, sans assez de nourriture ni d’eau potable. Ils se sont confrontés à une peine de prison significative -10 mois de prison – et une interdiction de 2 ans de voyager à l’étranger.

Cette affaire en dit long sur l’attitude envers la violence domestique en Arabie Saoudite et montre à quel point ce sera une bataille difficile, pour obtenir que des responsables fassent respecter la loi criminalisant la violence conjugale, qui a été adoptée en Août.

Le 24 Septembre, une cour d’appel a confirmé le « 15 Arabie conviction » envers des militants des droits de l’Arabie femmes Wajeha al-Huwaider et Fawzia al-Oyouni Juin pour «incitation d’une femme contre son mari, » en fonction de leur tentative pour aider la femme en détresse.

Cette conviction est inquiétante pour plusieurs raisons. Pour commencer, l’accusation d’«incitation d’ une femme contre son mari » est discrétionnaire, car définie par un juge, plutôt qu’une infraction dûment reconnue. Et le juge n’a pas permis à la femme qu’ils essayaient d’aider, à témoigner au cours du procès.

Pire encore, ces militants peuvent aller en prison pour avoir tenté d’aider une femme qui a affirmé qu’elle était face à la nature même de l’abus, que la nouvelle loi est destinée à arrêter.

Plutôt que de prendre avec sérieux l’affaire des abus, les autorités se livrent à des poursuites sur les militants. Nous avons documenté des cas dans lesquels des membres des forces de l’ordre saoudiennes ont refusé d’intervenir dans les cas de violence conjugale, préférant ne pas interférer avec la «souveraineté» d’un homme sur ses ayants droit féminins. Malgré la nouvelle loi, toute personne qui semble contester cette souveraineté en aidant les femmes dépendantes -ce que ce cas démontre – pourrait faire face à sa responsabilité pénale.

La nouvelle loi elle-même ne permet pas d’identifier exactement qui peut intervenir dans les cas de violence conjugale. Ainsi, les femmes à risque de violence restent prises au piège, incapables de demander de l’aide en raison d’une interdiction de conduire et incapable de recevoir de l’aide du monde extérieur.

Pour la nouvelle loi domestique, les attitudes doivent changer. En confirmant l’arrêt quelques semaines à peine après le passage de la nouvelle loi sur la violence, les autorités envoient des signaux contradictoires sur la violence conjugale: d’une part, la violence conjugale est un délit pénal, mais en essayer d’intervenir dans les cas de violence est également une infraction pénale.

Les autorités saoudiennes doivent immédiatement se prononcer contre la condamnation d’al-Huwaider et al-Oyouni et faire savoir clairement qu’ils n’appliqueraient pas le verdict du tribunal. Ils devraient également mettre fin au système de la tutelle masculine discriminatoire, ce qui crée des conditions pour que ces abus se dérouler en toute impunité. »

Ce document est initialement apparu sur Human Rights Watch

http://www.huffingtonpost.com/2013/09/27/saudi-arabia-domstic-abuse_n_4005076.html?ncid=edlinkusaolp00000003

**************************************************************************

« mettre fin au système de la tutelle masculine discriminatoire »

Combien de mecs, en …France(!), ont encore le « réflexe »…

De  » la tutelle masculine discriminatoire  »

Formatée au long des siècles, par les religions* et des lois** misogynes, créées* et votées** par des…MECS ? !

Pour changer un peu, condamner systématiquement ces « tuteurs » à une « tutelle féminine » exercée par des nanas qu’ils ont mises sous leur « tutelle masculine » ? (tutelle féminine sur leur liberté de mouvements et d’horaires, leur choix d’amis et de vêtements, leurs dépenses, l’obligation ménagère et l’élevage des enfants, etc… ! :##strong>

Douce nuit et merci pour la visite ;)

Hier: 865 pages vues… Merci pour votre présence ! (Pointez souris pour légende).
Plage de Flic en Flac, ce soir !

Vendredi 27 septembre :

– @ 18:40 : Mountain View, California, US
– @ 18:38 : Bangkok, Thaïlande
– @ 13:35 : Palo Alto, California, US
– @ 13:13 : Rose Hill, Maurice
– @ 12:58 : Chênée, Belgique
– @ 10:47 : Menlo Park, California, US
– @ 09:42 : Mamoudzou, Mayotte
– @ 09:31 : Floréal, Maurice
– @ 08:13 : Montréal, CA
– @ 07:37 : Algeria, DZ

Entre autres…

Douce nuit aux visiteurs du monde 😉

" Tramadol (12 euros la boite chez Sandoz), les Africains se soignent de la même façon avec quelques racines de pêcher" !

Par Michel Alberganti:

« La nature produit une forme simplifiée de la morphine. Exactement la même molécule que celle que les chimistes ont créée de toute pièce: le Tramadol ! ».

————————————-

« A Grenoble, le directeur de recherche Michel De Waard a analysé la molécule qui se trouve en abondance dans les racines du Nauclea latifolia. Et là, surprise:

«Nous avons constaté que cette molécule ne nous était pas inconnue. Elle était identique au Tramadol, un médicament de synthèse mis au point dans les années 1970 et utilisé couramment dans le traitement de la douleur. Ce traitement est utilisé dans le monde entier car ses effets secondaires, notamment de dépendance, sont moins prononcés que ceux de la morphine dont il est dérivé.»…

Ainsi, la nature produit rien de moins qu’une forme simplifiée de la morphine, car c’est bien la caractéristique du Tramadol. Exactement la même molécule que celle que les chimistes ont créée de toute pièce. Tandis que le monde entier prend des pilules de Tramadol (12 euros la boite chez Sandoz), les Africains se soignent de la même façon avec quelques racines de pêcher.

Voici donc que les Africains disposent d’une source inépuisable de Tradamol local quasi-gratuit. Michel De Waard va analyser les dix espèces différentes de l’arbuste en Afrique afin de d’identifier celles qui contiennent du Tramadol. Mauvaise nouvelle pour les firmes pharmaceutiques. Les chercheurs viennent de faire perdre un marché d’un milliard d’habitants.

Excellente nouvelle pour la médecine traditionnelle africaine dont les décoctions d’écorces de racines se retrouvent promues au niveau des pilules de la médecine «moderne».
…(Extraits).

http://www.slate.fr/life/78222/chercheurs-francais-decouvrent-arbre-tramadol

***************************************************************************

 » Tandis que le monde entier prend des pilules de Tramadol (12 euros la boite chez Sandoz), les Africains se soignent de la même façon avec quelques racines de pêcher.  »

Cool !