Douce nuit aux visteurs. Spécial coucou à la Moldavie…

(Pointez souris pour légende).

Souvenirs, souvenirs (perso de Mey)

Mardi 30 juillet:

– @ 18:42 : Palo Alto, California, US
– @ 15:57 : Jambes, BE
– @ 15:37 : Montréal, CA
– @ 15:37 : Chambly, CA
– @ 15:30 : Moldova, Republic of, MD
– @ 12:54 : United Kingdom, GB
– @ 11:20 : Burkina Faso, BF
– @ 11:15 : Netherlands, NL
– @ 11:12 : Tel Aviv, IL
– @ 11:09 : Redmond, Washington, US

Entre autres…

Douce nuit aux visiteurs et merci pour la visite 😉

JMJ, "heureux souvenirs" du pape, et photo inattendue illustrant un article …

(Pointez souris pour légende).

Une photo des JMJ illustrant un article sur planet.fr

« JMJ 2013 : le pape François s’en va « rempli d’heureux souvenirs »

… »Dieu appelle à des choix définitifs. Il a un projet sur chacun (…) Certains sont appelés à se sanctifier en constituant une famille par le sacrement du mariage », a-t-il lancé

… « Je pars le cœur rempli d’heureux souvenirs », a-t-il confié

… »Les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) se sont achevées dimanche à Rio de Janeiro (Brésil). Pour son tout premier évènement de ce genre, le pape François s’est montré infatigable. Retour en images sur ces quelques jours de liesse »… (Extraits)

http://www.planet.fr/international-jmj-2013-le-pape-francois-s-en-va-rempli-d-heureux-souvenirs.401940.29335.html?xtor=ES-14-380033%5BPlanet-Mi-journee%5D-20130729

***************************************************************************

Concernant le mariage :

… »Dieu appelle à des choix définitifs. Il a un projet sur chacun (…) Certains sont appelés à se sanctifier en constituant une famille par le sacrement du mariage », a-t-il lancé

Quand le pape parle de choix « définitifs »

Faut-il entendre « Sanctifier » ou… « sont sacrifiées »?

De tous temps, le « sacrement du mariage » n’a jamais dissuadé des mecs de copuler et d’éjaculer de façon irresponsable, et sans tenir compte du désir sexuel, de l’envie d’être engrossée une énième fois ou tout simplement de l’assentiment de leur conjointe !

La femme étant tenue de satisfaire sexuellement son mari et de porter, d’accoucher et d’élever, autant de marmots qui résultent des assauts mâles subis…

Les tentatives toujours avortées de s’y soustraire en évoquant la migraine (!), ou en s’éternisant dans la salle de bains, faisaient encore beaucoup rire(jaune), il y a peu encore!

Heureusement, on peut constater que de plus en plus, elles ne sont plus complètement « folles les guêpes », pardon les rêveuses de Prince Charmant:

« (17 février 2012)Evolution statistique des mariages et des divorces:

Baisse des mariages, augmentation des divorces, les tendances observées ces dernières années se confirment. Si elles découlent de nouvelles habitudes de vie, elles accompagnent aussi différentes lois et réformes, comme l’apparition du pacte civil de solidarité ou la facilitation du divorce par consentement mutuel. »

« Dieu a un projet sur chacun « …Y compris sur la femme soumise au mari, le conjoint violent, le violeur conjugal, le père incestueux , l’assassin familial de femme et d’enfants, etc ?

Merci Ô Dieu de m’avoir donné aucune religion et permis ainsi de réaliser MES propres PROJETS de vie, sans patriarcat/machisme/misogynie religieux…

En contractant un mariage civil, rempli de paix, de tendresse et de respect mutuel….qui dure depuis des décennies

« Je pars le cœur rempli d’heureux souvenirs », a-t-il confié

…Sentiment confirmé par la photo choisie par la rédaction de planet.fr ? 😉

Informez, informez bonnes gens : rien ni personne n’y mettra fin !

La violence familiale en héritage patriarcal, religieux, sociétal ?

————

« Une journée d’information et de sensibilisation à la violence intrafamiliale aura lieu ce mercredi 31 juillet 2013 de 9 heures à 15 heures sur le site handiplage « Les Dauphins » à la Saline les Bains. Cette rencontre a pour thème : « pourquoi et comment travailler en partenariat sur la situation des familles à transaction violente ? »…

La journée est organisée par la commune de Saint-Paul et le club Soroptimist International de Saint-Denis, en partenariat avec l’association ARIV (antenne réunionnaise de l’institut de Victimologie) et le RGO (réseau gérontologique ouest).( Extrait).

Orange Réunion

**************************************************************************

 » Une Américaine de 102 ans, qui fut à la tête de l’une des premières ONG de l’histoire a dit en 2000 : « Je vois que rien n’a changé pour les femmes depuis mon époque. On les bat toujours, on les viole, et personne n’arrive à empêcher cela » ; partout dans le monde ! »

Extrait du « Village des Vagins  » ( Paru en 2000 et épuisé)

Infanticide : tout le temps que sera pratiqué le "sperme irresponsable" ?

Par Jacques Rouliot

« Une militaire de 32 ans avoue un double infanticide.

… L’autopsie pratiquée a démontré que ce n’étaient pas des jumeaux. Vraisemblablement, l’un des nourrissons était né il y a environ un an, et le second il y a trois ou quatre ans. D’après les médecins qui l’ont examinée, la militaire, mère d’un enfant de 14 ans, est actuellement enceinte de 8 mois. Il s’agit là-aussi d’une grossesse non déclarée. « Elle a été placée en détention provisoire car on pouvait craindre, vu son état de grossesse actuelle très avancé, une récidive et aussi qu’elle tente de mettre fin à ses jours », a précisé le procureur, évoquant une femme qui « vit seule » et « semble avoir des problèmes psychologiques »… (Extrait).

planet.fr

***************************************************************************

Pour féconder un ovule de nana, il faut TOUJOURS un spermatozoïde

Qui -en principe, -appartient TOUJOURS à un MEC

Dans une société dite civilisée, -et qui en plus avait collé d’office le nom du père sur les enfants du couple (les « autres », issus du même donneur devenant des bâtards (!!!), hors mariage, – Ne devrait-on pas au moins mettre AUSSI en cause le fabricant pour moitié d’un enfant,… en l’interrogeant, lorsque un infanticide a lieu ?

Etant donné que c’est un fait reconnu que les mecs n’ont pas la capote en odeur de sainteté (ni l’Eglise!):

– Un mec s’informe-t-il systématiquement auprès de sa partenaire de sexe, pour savoir si elle désire accepter une grossesse et toutes ses conséquences, en cas de « gros pépin/fécondation » ?

– Quand DEUX personnes prennent le risque de faire un enfant qu’elles ne désirent pas, ne doivent-elles pas (moralement, humainement, civiquement…légalement(!), toutes les DEUX, s’assurer que tout est mis en œuvre pour que cela ne se produise pas ? (Demander si ELLE prend la pilule à exclure! Se capoter le pénis, oui!)

– Quand un mec CHOISIT de TOUJOURS baiser de façon IRRESPONSABLE, ne doit-il pas se « CONDAMNER » à une vasectomie par exemple(après avoir fait congeler ses petites bébêtes, pour la reproduction) ?

– Et en cas de non « contraception masculine » – autrement dit d’irresponsabilité totale, ne doit-on pas IMPLIQUER le géniteur d’office, dans le devenir de la vie créée pour MOITIE par lui ? (Pension d’entretien jusqu’à 18 ans, enquête de recherche sur le proprio du spermatozoïde en cas d’infanticide, etc…)

Zut ! j’oubliais: toute la planète a été « colonisée » par les…mecs qui ont fabriqué des sociétés et des religions de…mecs, POUR les… mecs !

Responsables de pas grand chose, mais jouissant no limit, de tout ? :##

Pour la police du campus :« si un violeur n’a pas eu d’orgasme…il n’y a pas eu de viol » !

httpwww.huffingtonpost.com20130722usc-rape-investigation_n_3607954.html#slide=2650513

Par Tyler Kingkade:

« Ali Safran Survivre In Numbers « :

« Ce projet permet aux victimes d’agression sexuelle de parler de façon anonyme sur des affiches, de partager comment des personnes ont réagi à leurs viols: « s’ils elles sont soutenues et crues, alors se crée en elles une voie favorable à la guérison; s’ils sont admonestées ou blâmées, il y a des effets terribles.  »

… »Une étudiante impliquée dans la plainte USC, et qui a demandé à rester anonyme, a déclaré à un policier DPS, que la police du campus lui a dit qu’elle a jugé qu’aucune agression n’a eu lieu dans son cas parce que son agresseur présumé n’a pas eu d’orgasme, et que, par conséquent, ils avaient décidé de ne pas renvoyer l’affaire devantla police de Los Angeles.

«Parce qu’il a arrêté, ce n’était pas un viol», lui a-t-on, signifié pour sa plainte. «Même si son pénis a pénétré le vagin, comme il s’est arrêté, ce n’était pas un crime. »…

…Reed, une plaignante, a déclaré que USC a rejeté sa plainte contre son ex-petit ami qui l’avait violée, malgré qu’elle lui ai fourni des enregistrements audio qui confirmaient ses déclarations. A un moment donné, Reed a raconté qu’un fonctionnaire USC lui a dit que le but était d’offrir un processus «éducatif», mais en aucun cas de «punir» l’agresseur.

«Ces problèmes sont monnaie courante au sein de chaque département, dans à peu près tous les services sur le campus», a raconté Reed au HuffPost, ajoutant ceci: « Il y a un mépris écrasant pour les femmes et les étudiantes qui passent par un traumatisme évident, et ils les ont traumatisées encore par la suite, par la gestion de ces viols »…(Extraits).

Lire tout l’article http://www.huffingtonpost.com/2013/07/22/usc-rape-investigation_n_3607954.html#slide=2650513

**************************************************************************

« A un moment donné, Reed a raconté qu’un fonctionnaire USC lui a dit que le but était d’offrir un processus «éducatif», mais en aucun cas de «punir» l’agresseur. »

« Offrir un processus «éducatif» ?

La castration chirurgicale: sûre et définitive !

Cinéma et scènes de sexe : spectateur(trice) piégé(e) dans la position de voyeur ?

… » Seulement, allez savoir pourquoi, l’inspiration nous est venue d’ailleurs… Et assez manifestement de sous la ceinture. Il faut dire que le cinéma entretient avec l’érotisme un rapport privilégié : ne serait-ce qu’à travers la position de voyeur où le spectateur se trouve pris, de fait – en général pour son plus grand plaisir.

Serions-nous donc à deux doigts de caresser l’idée que le cinéma est un art intrinsèquement sexuel ? Comme la théorie pure n’a que peu d’intérêt en la matière, passons à la pratique.

Etant donné qu’à peu près n’importe quel film comporte une ou plusieurs scènes de frotti-frotta, il nous a bien fallu trouver un point de départ : commençons donc tranquillement, dans un cadre bucolique, champêtre…

…Comme dirait l’autre, ça vous a plu, hein, vous en d’mandez encore ? Passons donc à la vitesse supérieure ; les films sont faits pour vivre sans limite ce que le quotidien ne nous distille qu’au compte-goutte. Or, plus on est de fous, plus on rit ; et voilà un bon moment que le cinéma réitère régulièrement son affection pour les plans à trois » …(Extraits).

http://www.timeout.fr/paris/cinema/film/scenes-sexy?cid=outbrain

***************************************************************************

« Etant donné qu’à peu près n’importe quel film comporte une ou plusieurs scènes de frotti-frotta »

Le spectateur(trice) est piégé(e) dans la position de voyeur

En effet: « frotti-frotta » dit « coquin »(!), « sexy »(!), « érotique »,…

Mais qui adopte le « style porno » sans complexe: gestes crus, sexe brutal, grossièreté des dialogues entre mecs, gros plan sur le bassin du type qui pilonne énergiquement un sexe féminin (suggéré), ou encore nana le chevauchant systématiquement en bavant de plaisir rien que par la pénétration(!) (suggérée)…

On se fiche de qui là ? D’une majorité de nanas, car c’est du sexe… à la manière de mecs, par et pour des mecs !

« Il faut dire que le cinéma entretient avec l’érotisme un rapport privilégié : ne serait-ce qu’à travers la position de voyeur où le spectateur se trouve pris, de fait – en général pour son plus grand plaisir. »

Trop de « mauvais » sexe tue le sexe…même au cinéma !

Et si on laissait les scènes et dialogues porno…aux films porno ?

Définition du porno: « Les films classés X, depuis 1975 en France, indiquent les films pornographiques montrant des scènes d’actes sexuels à répétition visant à exciter le(s) spectateur(s)…. »

"Tao Ravao, le blues de Madagascar" : avec harpe "valiha" et guitare "kabosy", instruments traditionnels malgaches.

(Pointez souris pour légende)-Cliché perso -non contractuel)).
Plage de Nosy Iranja l'ïle des Tortues à Madagascar.

http://data8.blog.de/media/693/7154693_4f72281d06_a.wma

——————

Par Patrick Labesse :

« Le blues est le trait d’union qui a scellé son amitié avec Vincent Bucher, né en 1962, dans le Pas-de-Calais. Un harmoniciste dont beaucoup ont découvert l’époustouflante virtuosité aux côtés des musiciens et chanteurs maliens Lobi Traoré (décédé en 2010) et Boubacar Traoré.
Un temps musicien de rue à Paris, Tao Ravao est devenu dingue de blues à 20 ans. La musique malgache vient ensuite. « Ma découverte date de 1988, quand je suis retourné à Madagascar, raconte le musicien. Je suis parti en brousse et j’ai vu mes cousins jouer de la kabosy (guitare malgache). C’est le rythme qui m’a tué tout de suite, et puis le son. »
Le choc portera à conséquence. Tao Ravao revient en rapportant avec lui une guitare kabosy, une harpe valiha, des instruments traditionnels de Madagascar, qu’il va acclimater au blues. Avec Vincent Bucher, il forme alors un duo singulier et invente le blues malgache »…(Extrait).

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/05/29/tao-ravao-le-blues-de-madagascar_3420060_3246.html

——————-

Par Jocelyn Maillé:

« Tao Ravao, né en 1956 à Madagasar de mère betsiléo et de père français, Tao Ravao quitte son île natale pour la France à l’âge de 12 ans.
D’abord mandoliniste puis banjoïste, c’est avec la guitare que le musicien de rue sillonne l’Europe pendant sept ans. La rencontre avec Homesick James, le père du blues électrique, devenu son mentor, sera déterminante. Il l’accompagne en tournée en Italie puis à Chicago. En 1980, Tao joue au festival de jazz de la Nouvelle-Orléans. La période d’initiation continuera jusqu’en 1993. Il accompagne alors Big Walter Horton, Homesick James, Louisiana Red, Grady Gaines, Eddie C. Campbell.
En 1988, de retour à Madagascar, où il est fasciné par la musique de la grande île, il fonde avec Justin Vali un trio de musique traditionnelle malgache.
La kabosy l’entraîne alors autour du monde (Canada, Etats-Unis, Japon, Afrique de l’Est). Son amour pour la musique malgache amène Tao à réaliser la direction artistique d’albums du grand D’Gary et de Jean Émilien, de Senge et Rajery. Il réalise également les disques de Ba Cissoko et Sékou Diabaté du Bembeya Jazz.
Tao Ravao participe à de nombreux festivals : Vancouver, Toronto, Winnipeg, Montréal, Austin, Tokyo, “Musiques métisses” à Angoulême, “Africolor”, etc. Il se produit régulièrement dans les clubs parisiens.
Tao Ravo avec son complice l’harmoniciste Vincent Bucher, Vazo est la réalisation la plus aboutie de cet afro blues malgache que la paire explore depuis ses débuts. Les thèmes abordées dans les chansons vont de la politique (plusieurs chansons – Rano rano, Tabataba – abordent le souvenir de l’insurrection nationaliste malgache de 1947 et de sa répression sanglante) à un registre plus intimes (des chansons en hommage à la maman de Tao Ravao décédée en 2011 (Mamy T, Oh Mama). Et comme toujours, le lien avec le Blues reste marqué, avec une adaptation en malgache de Willie Dixon (Mellow down easy) ou un hommage à Muddy Waters ( Muddy’s song ).

Source – © Afrisson »

*************************************************************************

J’en suis fan 😉

L’harmonica me rend, heeuuu…dingue, hahaha !

… écouté sur une plage de l’Océan Indien, par une douce nuit d’été austral éclaboussée d’un magnifique clair de lune, et tout contre le cœur de Monamoureux…