"Toute lutte de libération des femmes devra s’attaquer directement aux privilèges des hommes, à leurs privilèges individuels comme à leurs privilèges collectifs, et cela sans épargner les maris, les amants, etc. Les témoignages montrent bien dans quelle mesure la lutte des sexes est pour toute femme , une lutte quotidienne.Mais aux yeux des femmes, dans le doute et l’isolement, cette lutte semble encore bien individuelle et parfois , sans espoir." ( Alice Schwarzer : "La petite différence et ses grandes conséquences")

Ecorchée
Peinture de L. Lavilgrand.

Vous penserez peut-être que cette vision des choses est excessive ?

– Alors , pourquoi une femme meurt-elle tous les 2 jours, sous les coups de son conjoint ? Qui pense comme beaucoup d’autres, qu’il a le droit de vie et de mort sur sa compagne,si elle ne se conforme pas à ses désirs ! Qui pense encore, que c’est lui le « CHEF » de famille ! Qui s’imagine que:  » génétiquement, c’est à l’homme de décider » !!!( Propos d’un auditeur,intervenant sur Radio Festival,lors d’une émission consacrée à la violence,au début du mois d’octobre 2007.)

– Alors, pourquoi , en France ,2 millions de femmes, subissent-elles des violences conjugales ?( dont 15% à la Réunion). En Espagne, entre 2002 Et 2003, le nombre de femmes battues a augmenté de. . . 34 % !

Dédicace

Lyliane Lavilgrand dédicacera son second roman  » Tingy Tanàna le Village des Vagins », à la librairie Autrement , le samedi 8 août, de 15 heures à 19 heures .
Elle aimerait que ce Blog devienne un lieu de convivialité et d’échanges,pour toutes les femmes désirant modifier,en profondeur, le statut social que des hommes leur ont attribué au cours des siècles. Les lois changent, un petit peu, mais les comportements perdurent !
Rien ne changera vraiment, tout le temps que les femmes ne décideront pas elles- mêmes du cadre de vie qui leur convient.Les hommes ont tout à gagner à garder les choses en l’état : femme de ménage à disposition, sexualité souvent à sens unique, fabrique et entretien de descendants, acceptation du second rôle …
A bientôt !

Tingy.